Ecoutez le requiem des ventres creux
Qui monte au loin un cran plus fort à chaque nouvelle recrue
Ses crocs sont acérés et brillent d’une blancheur nacrée
Ayez crainte car ils n’attendent qu’une chose, qu’on les libère de leur écrin
Nous vous cracherons nos cris coincés dans le gosier
Avec la poésie des bêtes de somme qui sortent de l’enclos
Nous bannirons les mots ramollis de pleurs et de sanglots
Et ceux qui vous désigneront seront alors des plus grossiers
Et vous pourrez toujours nous jouer de la rhétorique
Oui nous aurons pour vous la langue lourde et méthodique
Vous accuserez le coup d’une mémoire séculaire
L’évolution de ce monde ne sera pour vous plus jamais salutaire

Le soulèvement aura lieu
L’air est électrique, le temps est lourd et orageux
Le soulèvement aura lieu
Oui c’est une évidence et t’auras beau prier ton Dieu

Mais à quoi bon préparer votre retraite
Une horde d’affamés s’amasse en bas de vos fenêtres
Et pour vous elle a cautérisé l’endroit où croissait la tendresse
Oui messieurs, c’est bien à vous qu’elle s’adresse
Son visage est d’un calme absolu
Et vous défie du fond des yeux d’un air ferme et résolu
Et là, vous comprenez trop tard que votre époque est révolue
Que si on en est là, c’est parce que vous l’avez voulu
La pluie inondera de larmes le pavé
Le vent de nos clameurs soufflera vos certitudes
Des coulées de dégoût engloutiront tous vos palais
Charriés par ce torrent qui sort du lit de sa servitude

Le soulèvement aura lieu
L’air est électrique, le temps est lourd et orageux
Le soulèvement aura lieu
Oui c’est une évidence et t’auras beau prier ton Dieu

Finis les tons condescendants et les conseils paternalistes
Vos sourires narquois et tous vos traits d’humour racistes
Vous ne pourrez plus vous afficher de dorures indécentes
Vous gargariser de dividendes et jouir du fruit de vos rentes
Quand vous sonnerez la cloche seul le silence vous répondra
Vous maudirez votre petit personnel et les traiterez d’ingrats
Et nous, nous les bâtards, les rebus et les déchets
Nous, nous danserons autour du grand bûcher de vos rêves déchus
Le soulèvement aura lieu

Le soulèvement aura lieu
L’air est électrique, le temps est lourd et orageux
Le soulèvement aura lieu
Oui c’est une évidence et t’auras beau…