Inscris
En lettres profanes
Je ne crois que ce que je vois
Et je vois une fâcheuse tendance à nous envoyer au casse-pipe
Au nom d'un croissant d'une étoile ou d'une croix
Je voix que ceux qui s'insurgent contre cette fâcheuse tendance
Sont souvent bâillonnés torturés et croupissent dans les cachots
Je vois qu'il y a des silences qui font froid dans le dos

Inscris
En lettres de sang
Non aligné je suis le chant du camp des réfugiés
Le chant des oubliés
Je survis en équilibre sur la ligne de démarcation
Inscris je suis arabe
Je suis d'ici je suis d'ailleurs
Je porte en moi toute la détresse de l’exilé
La furie d'un peuple martyr
En cavale mes mots sont des balles méfie-toi

Inscris
En lettres capitales
Ma poésie n'est pas plus aliénable que le vent
Elle se lève et gronde à chaque humiliation
Inscris je suis debout je ferai front
Toujours debout même sous le joug de l'oppression
Je suis quelqu'un je suis debout je ferai front
Et si je dois mourir dans les tréfonds de cette nuit sombre
Inscris-le sur ma tombe
Et enterre moi à la verticale.