Je suis le chroniqueur, le témoin tapis dans l’ombre
L’espion, la taupe que personne ne sonde
Bienvenue dans mon monde, bienvenue dans l’envers du décor
Là où l’amertume du bitume se transpire par tous les pores
Je rode et m’enfonce dans les artères de la ville
Le profil bas, aux aguets, navigue en terrain hostile
J’ai la milice aux trousses mais garde sur elle un temps d’avance
Laisse la courir ma voix se propage en basse fréquence
Incontrôlable, infatigable, une soif irrémédiable
Diffuse mes textes en sous-marin, peste et reste introuvable
Retranscris tout ce que je vis, ce que j’entends et ce que je vois
Je suis partout et nulle part toujours un oeil qui traîne
Puis monte sur scène comme un boxeur sur un ring
La tête froide et poings serrés jusqu’au dernier round
Assène mes rimes, frappe droite gauche crochet